L’objectif d’une assurance obsèques consiste à stocker un capital pour financer et gérer ses propres funérailles. Plus de 5 millions de Français ont actuellement souscrit un contrat obsèques en prestations ou en capital. Mais comment bien le choisir ? Quels sont les conseils nécessaires ? Suivez ce guide !

Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

Il s’agit d’un contrat permettant à son propriétaire de couvrir les coûts liés aux funérailles. De nombreuses procédures avec des options peuvent varier, mais toutes ces formules ont un but commun, ce qui permet le financement des obsèques selon vos besoins.

Il existe 2 types de contrats.

  • Le contrat en capital : ce type de contrat permet de débloquer un montant établi au préalable afin de financer toutes les obsèques du titulaire.
  • Le contrat en prestations : ce contrat permet de financer les obsèques et de gérer les funérailles de manière anticipée.

L’assurance obsèques en prestations permet d’organiser les funérailles. De ce fait, la famille et les proches chargés des planifications sont au fait de la dernière volonté du défunt. Ce contrat obsèques prend donc en charge l’aspect organisationnel et financier. Si vous souhaitez aider vos proches à financer vos obsèques, optez pour un contrat en capital. En revanche, privilégiez le contrat en prestations si vous décidez en plus d’organiser vos obsèques.

Pourquoi souscrire une assurance obsèques ?

Un contrat obsèques possède plusieurs avantages. Il permet de :

  • contrôler le cours des obsèques ;
  • organiser à l’avance vos obsèques en planifiant toutes les démarches nécessaires ;
  • ne pas mettre votre famille dans l’embarras financièrement afin de faire respecter les dernières volontés ;
  • maîtriser le déroulement des obsèques par les prestataires choisis qui s’occuperont des procédures et soulageront la famille.

Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus.

Adapter le type de cotisations par rapport à son âge

On distingue trois grands types de cotisations pour les contrats obsèques. Le but de ces cotisations consiste à adapter le paiement à vos attentes.

Un coût variable selon le capital envisagé

Les professionnels du funéraire recommandent aux jeunes souscripteurs de réaliser un versement par prime temporaire ou unique. Pour les plus anciens, le meilleur moyen est de souscrire à des primes viagères.

Les différents types de cotisations

Une fois le montant du capital choisi, vous devez opter pour les cotisations qui répondent mieux à votre situation.

  • La prime temporaire : le versement de votre cotisation s’effectue en une seule fois.
  • La prime unique : la cotisation se réalise sur une période spécifique par des prélèvements (mensuels, trimestriels ou encore annuels).
  • La prime viagère : le versement de votre cotisation se réalise jusqu’à votre décès par des prélèvements (une fois par mois, par trimestre ou par an).

Identifier le rachat du contrat

Comme pour tout type de contrat d’assurance, il est important d’obtenir le remboursement de l’épargne si vous souhaitez rompre votre contrat.

La clause de rachat

La clause doit expliciter la modalité de mise en œuvre du contrat. Cependant, elle doit préciser le résultat des valeurs de rachat. Un tableau indique ainsi la valeur de rachat chaque année après la cotisation, pendant les 8 premières années.

Quels sont les types de rachat ?

Qu’il s’agisse d’un rachat partiel ou intégral, il peut impliquer des frais. En effet, on distingue 2 types de rachat.

  • Rachat partiel : le client retire une partie de la somme versée. Le contrat n’est pas encore résilié et le client bénéficie de la garantie de son assurance obsèques.
  • Rachat intégral : le contrat se résilie afin de récupérer l’ensemble du capital. Chaque prestation est annulée.

Que ce soit un capital en cours de constitution ou constitué, des sanctions peuvent être imposées par votre assureur.

Quelles sont les étapes à suivre ?

Plusieurs éléments sont à considérer :

  • envoyez une demande de rachat ;
  • demandez un relevé de situation ;
  • joignez une pièce d’identité et une copie du contrat ;
  • joignez un relevé d’identité bancaire.

Choisir le coût du capital en fonction de ses besoins

Lors de la souscription, vous êtes libre d’évaluer le montant du capital afin de couvrir les frais d’obsèques. Voici donc les critères à considérer :

  • le prix d’une inhumation se situe entre 4 000 € et 5 500 € ;
  • le prix d’une crémation varie entre 3 000 € et 4 000 € ;
  • le choix de la prestation et du cercueil ;

TVA de 20 % sur la prestation et 10 % sur le transport du décès.