Pour exercer le métier de trader, il est impératif au préalable de suivre une formation. Les établissements qui proposent des cours dans ce sens sont nombreux. Mais il est bon de privilégier une école de commerce pour être sûr de devenir un excellent trader. C’est la certitude d’obtenir un diplôme requis pour intégrer les grandes banques d’affaires ou Hedge Fund. Il reste à trouver une école de commerce de référence pour bénéficier d’une formation de qualité.

Les établissements de commerce les plus en vue pour se former et devenir trader

Dans le parcours de formation du trader, un apprentissage scientifique est nécessaire. Pour cela, il doit intégrer une école d’ingénieurs. On peut citer en exemple MINES Paris Tech, Université Paris Saclay et Ecole centrale de Paris (ECP). Il s’agit d’établissements de référence desquels sortent d’excellents traders. À côté de ceux-ci, il existe des écoles de commerce que les futurs traders peuvent privilégier. Celles-ci proposent des doubles-diplômes en collaborant avec des écoles d’ingénieurs. Si vous avez l’intention d’intégrer un de ces établissements afin de devenir trader, pensez à viser l’excellence.

Choisissez une école de commerce de bonne presse comme :

  • HEC,
  • ESCP,
  • EML,
  • ESSEC
  • EDHEC

Formations à suivre

Vous devez avoir au minimum un bac + 5 pour devenir trader. Et ce serait parfait qu’il soit complété d’un 3ème cycle en finance ainsi que des stages d’assistance en trading. Il est également bon d’obtenir un master de mathématique ou d’économie-gestion. Cela impose une étude supérieure auprès des grandes écoles d’ingénieurs, de commerce, de Top Business School, de Top MBA, ou d’universités spécialisées en finance.

Si vous êtes un élève titulaire d’un bac scientifique, vous avez plus de chance de devenir trader. Notez également que le bac ES est recevable à condition d’avoir un bon niveau en maths pour faire des études d’économie. Quoi qu’il en soit, c’est une obligation de passer par une solide formation initiale en mathématiques pour être en mesure d’exercer le métier de trader. Notez que les banques privilégient les dossiers où le postulant a une expérience dans le secteur bancaire ou boursier soutenue par une formation professionnelle complémentaire.

Les traders les plus performants sont ceux qui maitrisent plusieurs langues étrangères. C’est un point que vous ne devez pas reléguer au second plan si vous êtes intéressé par ce métier. Privilégiez notamment l’anglais des affaires. En plus, quels que soient les diplômes que vous avez, vous ne serez pas un bon trader si vous ne faites pas preuve de patience et de persévérance.

Bon à savoir sur le métier de trader

Le principal but du métier de trader c’est la monétisation des actions à partir des échanges internationaux. La démarche consiste à miser sur les écarts de cours à court terme pour acheter ou vendre des actions. C’est un métier qui est parfait pour les personnes qui aiment prendre des risques. Il est important de faire preuve d’une grande résistance nerveuse et d’avoir une bonne maitrise de soi. Les traders les plus performants sont ceux qui ont de la rigueur. Aussi, la disponibilité, la réactivité et la détermination figurent sur la liste de leurs qualités.

Le trader est un fin négociateur de valeurs qui est employé par les banques et les sociétés de bourse. Quand un client souhaite effectuer l’achat ou la vente d’un titre, il s’adresse d’abord à une banque. Celle-ci l’oriente vers un trader qui fixera le prix d’achat ou de vente en proposant une fourchette. Le trader génère des profits en analysant la variation économique et en anticipant les fluctuations boursières. En général, c’est un market maker ou teneur de marchés, avec comme mission la fourniture de liquidité sur les marchés. Comme outils de travail, le trader a de nombreux téléphones, un fax et des micro-ordinateurs, soit un ensemble de matériel lui permettant d’avoir des informations en temps réel et de surveiller l’évolution et les fluctuations des marchés internationaux.

Questions courantes dont se posent certains étudiants :